Clients

Infrastructure & Stockage

L’UNIL innove pour la sauvegarde de son infrastructure hyper convergée

En 2018, Infoniqa et Cohesity ont remporté l’appel d’offres de l’Université de Lausanne. L’UNIL souhaitait renouveler son infrastructure hyper convergée afin de continuer à assurer les services de sauvegarde centralisée auprès de sa communauté. La solution commune des deux prestataires informatiques a séduit le client et l’impressionne par ses performances depuis les premiers tests.

L'Université de Lausanne (UNIL) forme avec l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) le plus grand centre de formation et de recherche de Suisse. Photo: UNIL

Récente sur le marché de l’informatique (2013) avec une présence en Suisse, la société californienne Cohesity s’est rapidement spécialisée dans le back-up et le stockage secondaires. De son côté, Infoniqa ne cesse de chercher des solutions innovantes et adaptées aux besoins précis de ses clients en s’associant à des partenaires émergents en Suisse. C’est ainsi que, pour la première fois en Suisse romande, les deux sociétés ont remporté ensemble un mandat dans le cadre de l’appel d’offres de l’UNIL. Et le succès est au rendez-vous!

Un Produit 100% Cohesity

Plus rapide, plus performant, plus automatisé, plus évolutif… C’est ainsi que l’on peut définir la nouvelle solution de sauvegarde de l’UNIL pour la partie hyper convergée. L’une des exigences de l’appel d’offres consistait à faire cohabiter l’ancien et le nouveau système pour couvrir tout l’environnement virtualisé. Infoniqa a, pour sa part, permis de faciliter le dimensionnement de la plateforme par rapport à la demande du client. Grâce à son interface sans agent, la nouvelle plate-forme Cohesity réussit à intégrer l’ancienne – soit une ferme WMWare et Avamar – à quelques exceptions près.

Cohesity a aussi fourni 4 appliances de 4 serveurs chacune – soit 14 noeuds et 2 emplacements de réserve – dont la volumétrie de 311 TB permet de stocker 12,5 PB de données grâce à un système de déduplication performant. Résultat: un gain de place conséquent et la possibilité de rajouter par la suite des nouveaux serveurs dans le cluster. Autre avantage: ce groupe d’appliances peut aussi être utilisé pour le stockage avec la même notion de cluster. L’UNIL souhaitait aussi pouvoir sauvegarder la donnée sous forme encryptée, autre élément essentiel pour la sécurisation des données – notamment dans le cadre du RGPD. Grâce au protocole KMIP (Key Management Interface Protocol), la responsabilité des différentes clés d’encryption est endossée par un serveur de clés (KMS).

Try & Buy convaincant et sla au-dessus des attentes

Durant septembre et octobre 2018, les fonctionnalités demandées ont été déployées par Cohesity afin de valider tous les critères techniques comme la performance ou la volumétrie. Infoniqa a également assisté à la mise en oeuvre pour former ses propres ingénieurs. Ce «try & buy» a permis plusieurs correctifs au niveau du software avant acceptation de la solution. Au niveau du Service Level Agreement, l’architecture conçue par Infoniqa et Cohesity tient toutes ses promesses. Aujourd’hui, la sauvegarde de la DB Exchange est effectuée en 8h contre 29h auparavant (full backup), et la partie incrémentale 1h30-2h contre 7h30. De plus, grâce à l’interface web, la restauration d’une machine virtuelle Windows ou Linux avec le niveau granulaire des fichiers est facilitée. Cette approche novatrice pour exploiter, gérer et sécuriser la donnée secondaire comme la donnée primaire est résolument l’une des grandes forces de Cohesity.

La solution en Bref

  • 4 appliances Cohesity C2515 pour une volumétrie de 311 TB
  • Ferme VMWare, cluster 14 noeuds VxRail sur 2 sites
  • Encryption avec des clés différentes gérées par KMS avec le protocole KMIP
  • Instant mass restore performant grâce au SnapTree
  • Un contrat de maintenance de 5 ans


Votre contact

Pour plus d'informations, contactez-nous!

Javier Pose
Managing Director (Bussigny-près-Lausanne)

Envoyer message